Carnet d’adresses

Voilà des mois que s’empilent sur mon bureau cartes de visite, sacs estampillés et factures à en-tête : des adresses sur lesquelles j’ai envie de livrer une petite note. En voilà déjà six!

Épicerie Davoli

Un jour, je dévaliserai ce splendide (et petit) traiteur italien des quartiers un peu chic (Paris 7). En attendant, j’aime imaginer ce qu’une cliente de 1913 (l’année d’ouverture) mettait dans son panier le samedi matin en revenant du marché : un paquet de riso arborio, trois de linguine, une bouteille d’huile de truffe, des tranches de jambon et de mortadelle d’Emilie-Romagne, quelques aragostini et cannoli pour les bambini?
Dans mon panier à moi dernièrement, des légumes marinés et un sandwich ciabatta jambon de parme-tomates-câpres (garniture délicieuse, pain décevant) mangés dans les jardins du musée Rodin voisin. Des pâtes et de la burrata, mozzarella trois-étoiles enrubannée de vert et au coeur-surprise de crème fraîche : bombe savoureuse dégustée humblement (tomate, basilic, huile d’olive, poivre et fleur de sel) avec fourchette et pain grillé.

Evviva la burrata!

Je me demande si je ne vais pas m’offrir un panettone à Noël, tiens…

Davoli, 34 rue Cler (Paris 7), 01 45 51 23 41. Ouvert mardi, jeudi, vendredi, de 08h30 à 13h et de 15h15 à 19h30, mercredi, de 08h30 à 12h30, samedi de 08h30 à 19h30 et dimanche de 08h30 à 13h.

Coffee shop Merce and the Muse

C’est Brooklyn dans le Marais, un coffee shop de poche ouvert par une New-Yorkaise expatriée, aux murs de brique peints en blanc, mobilier de bois country (on trouve le carrelage splendide, aussi), musique rock-folk, une poignée de filles à borsalino et de garçons en chemise à carreaux… Et des cakes, des cookies, d’ingénieuses salades, tartes sucrées et salées dans la vitrine, des ingrédients bios dans les placards et les frigos.
Le carrot cake en forme de coeur est délicieux, comme le muffin aux fruits rouges dont on retient la forme (pour trouver le moule très vite), mais la citronnade a goût de vieux bonbon et la jolie paille s’avère impraticable (elle est en carton). Café, places assises (comptées), et take away.

Merce and the Muse, 1 rue Charles-François Dupuis (Paris 3), 06 42 39 04 31.
Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h30, le dimanche jusqu’à 17h30.

Le BAL café

J’étais venue voir l’expo d’ouverture du BAL, nouvel espace parisien consacré à la photographie (l’espace est réduit, mais trois-quatre oeuvres de l’expo sont vraiment réjouissantes), et en bonus, je découvrais le café attenant. Un refuge de calme et de confort, dans une impasse cachée derrière la place de Clichy et bordant un sympathique square à bambins. Il pleuvait, un temps à s’avachir sur une banquette et à regarder tranquillement les détails de la déco (brute, épurée, un mur d’épicerie avec du Piccalilly et des boîtes d’haricot Heinz, des revues d’art…) en grignotant un cheesecake (parfait), des scones, et en sirotant un thé fumant (la sélection est impeccable, délivrée par L’Autre thé). Pendant ce temps, la serveuse, adorable, notait sur le tableau noir le menu du soir, clairement habillé à l’anglaise (les deux chefs, franco-brit’, sont passées par la Rose Bakery) : soupe de courge butternut (yahoo !), salade de harengs, welsh rarebit, soupe de chou-fleur et cheddar ou de panais, gratin de patate douce à la sauge, ploughman’s, cobbler nectarine et framboise. Et sous ses airs de cantine, le lieu cache d’alléchantes et audacieuses assiettes : tête de cochon et pruneaux sur toast, palombe sauvage à la betterave, coeurs de canard et pickled walnuts… Terrasse et prix légers. La bonne nouvelle? Il y a un menu brunch le week-end.

Le BAL café, 6, impasse de la Défense (Paris 18), 01 44 70 75 51. 10-23h du mercredi au samedi, jusqu’à 19h le dimanche.

La Verrerie des Halles

Une caverne d’Ali Baba pour cuistots-mitrons et apprentis Nadine (de Rothschild), ce «grossiste de vaisselle et de verrerie de ménage » (« verrerie de ménage », ). À l’arrière de la boutique, de longs rayonnages en bois couverts d’assiettes, de moules à soufflé, de verres à cognac, de petites sauteuses, de fouets ou d’assiettes à escargots, des couteaux et divers ustensiles… Et pour moi, des pots à conserve détournés en pots de confiture (le vendeur, au demeurant très gentil, a quand même failli avaler sa cravate : mais pourquoi faire des confitures dans des pots à conserve quand il existe des pots à confiture ?). De l’autre côté de la rue, un autre bazar de rêve : l’antique boutique de matériel de cuisine Dehillerin.

La Verrerie des Halles 15 Rue Louvre, 75001 Paris (le magasin est caché dans une cour), 01 42 36 86 02. Ouvert le lundi de 14h à 18h, du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi de 14h à 18h.

Nouvelle boutique Pierre Hermé

Je m’amuse toujours de réaliser combien les soirées à Paris ne servent pas seulement à siffler du côtes-du-rhône, manger des amuse-gueules au wasabi flying fish roe (des oeufs de poisson volant au wasabi…) ou à causer finale de « Master chef ». Elles permettent aussi des rencontres décisives pour une carrière ou une existence mondaine, de celles qui vous donnent accès aux cuisines des Grandes tables du 104 pour un stage (l’explication de cette grande nouvelle à lire bientôt ici), ou à l’inauguration de la nouvelle boutique Hermé…
Un soir chez Sophie, j’ai donc rencontré Agnès, femme du frère de Laurent, lui-même petit ami de Sophie… Attachée de presse, Agnès s’occupe de la promotion de plein de bonnes choses, notamment de certaines activités de Monsieur H. Détail qui compte, Agnès est adorable :
« On inaugure sa nouvelle boutique (la sixième à Paris) mardi soir, ça t’intéresse ?
— Bah oui, bien sûr, c’est chic, dis… Merci. Euh, je peux venir à deux ?
— Absolument, il y aura Laurent et Sophie, aussi !
— Cool ! Tu reveux un toast de flying fish roe au wasabi ? »

Et voilà, 72h plus tard, Elodie, Sophie, Laurent et moi nous retrouvions dans l’exiguë échoppe Macarons et Chocolats PH, débordante de macarons et d’individus buvant du champagne. D’une main, nous avons pu attraper sur les plateaux volants plusieurs petits gâteaux : Huile d’olive & vanille, Jasmin, Infiniment caramel (caramel & beurre salé), Mogador (chocolat au lait-fruit de la passion), Dépaysé (thé vert matcha, haricot rouge, citron vert et gingembre) et Chuao (chocolat & cassis)… Ma préférence va nettement aux quatre premiers. Disons que le thé vert-haricot porte parfaitement son nom (mais le voyage n’est pas désagréable). Également repérés sur les étagères, des chocolats, quelques confiseries et des confitures de Christine Ferber, dont une fraise-rhubarbe-fruit de la passion qui a bien failli me rendre kleptomane…

Macarons et Chocolats Pierre Hermé, 39, avenue de l’Opéra (Paris 2), 01 77 35 91 71. Ouvert tous les jours, de 10h à 19h (19h30 vendredi et samedi).

Pâtisserie Hugo et Victor

Testée aussi, Hugo & Victor, pâtisserie haut de gamme à emporter, installée dans un quartier adéquat (le Bon marché est à deux pas, la Pâtisserie des rêves à peine plus loin…). Les deux créateurs sont chef pâtissier (ancien de Guy Savoy) et polytechnicien, et leur boutique ressemble à un écrin à bijoux (laque noir, verre blanc, orchidées…). Un peu too much, mais l’essentiel est sur les étagères. Les gâteaux et les chocolats sont beaux, voire très beaux, organisés par couleurs et ingrédients de saison. Après hésitation entre un millefeuille au caramel et une tarte chocolat-thé earl grey-écorce d’orange confite, va pour une part de tarte au pamplemousse et un macaron mangue-épices douces. Le tout emballé dans un sac qui m’a presque fait croire que je venais d’acheter une montre Mauboussin. Verdict : la tarte, bonne, aux textures maîtrisées (pâte brisée, crème d’amande onctueuse, pamplemousse frais et bien acidulé), aurait gagné (selon moi, hein) à être plus élaborée en saveurs. Quant au macaron, rien à redire : ravissant. J’y retournerai ? Ben oui, c’est à côté de l’école…

Hugo & Victor, 40, boulevard Raspail (Paris 6), 01 44 39 97 73. Ouvert tous les jours, de 9h à 20h15 (jusqu’à 13h30 le dimanche).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :