Je me suis réconciliée avec les choux de Bruxelles

8 janvier 2012 § 4 Commentaires

En vieillissant les goûts évoluent. Je vous l’assure car je détestais les choux de Bruxelles, et maintenant je les adore ! Ma dernière expérience devait remonter à 15 ans plus tôt, et je m’étais jurée qu’on ne m’y prendrait plus. Et c’est ma marchande de légumes qui m’a fait changer d’avis. Elle me les a présentés tout frais cueillis du matin, encore sur leur tige, et m’a assuré qu’en les faisant blanchir une minute à l’eau bouillante salée, il n’y aurait plus d’amertume et que je pourrais les apprécier juste poêlés avec une échalote émincée. Et bien, elle avait raison ma marchande, et je me suis bien régalée ! Tant et si bien que j’en ai racheté la semaine suivante et celle d’après. Et j’ai testé plusieurs recettes que je vous livre avec grand plaisir !


Choux de Bruxelles braisés à l’échalote

Donc, suivant les instructions de la dame, je les fais blanchir une minute en les plongeant dans l’eau bouillante salée. Je les jette ensuite dans une passoire et les arrose d’eau froide. S’ils sont un peu gros je les coupe en deux. Dans un mélange d’huile d’olive et de beurre (une cuil. à soupe de chaque), je fais revenir à feu moyen deux échalotes émincées, salées, poivrées. Lorsqu’elles commencent à dorer, j’ajoute les choux et je les fais braiser une dizaine de minutes en remuant souvent. J’assaisonne de sel et de poivre. Et je déguste.

Choux de Bruxelles aux châtaignes et confit de canard

Pour 4 personnes
500 g de choux de Bruxelles
2 cuisses de canard en confit
300 g de châtaignes précuites (les surgelées Picard sont parfaites)
Sel, Poivre

Je fais blanchir les choux comme dans la recette précédente. Je les passe à l’eau froide et je réserve. Je fais dorer les deux cuisses de canard dans leur graisse à feu moyen dans une poêle. Lorsqu’elles sont bien dorées de toutes parts, je les retire et fais revenir les châtaignes dans la même graisse pendant 5 minutes, je les retire. Je retire l’excès de graisse de la poêle et je mets les choux à dorer à feu doux pendant 10 minutes. Je sale, poivre et remue souvent. J’émiette le confit de canard et les châtaignes, je les ajoute aux choux Bruxelles et je sers bien chaud.

Choux de Bruxelles effeuillés

Une idée piquée à Alexandre Gauthier du restaurant La Grenouillère. Faites blanchir les choux 1 min 30 dans une grande quantité d’eau bouillante salée. Égouttez, effeuillez les premières feuilles et réservez les petites du milieu (plus dures) pour une autre préparation. Dégustez seuls, ou accompagnés d’autres légumes.  Ici, ils ont parfaitement apporté leur dose de verdure à une purée de vitelottes et filet de bœuf aux champignons.

Publicités

Tagué :, ,

§ 4 réponses à Je me suis réconciliée avec les choux de Bruxelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Je me suis réconciliée avec les choux de Bruxelles à 3 potes au feu.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :