Variations autour des légumes d’hiver

25 février 2011 § Poster un commentaire

Qui a dit qu’en hiver on ne pouvait manger que des navets, choux et poireaux ?
Quid des carottes, panais, boules d’or, topinambours, betteraves, courges… Sans parler des pommes de terre, des endives, chou-fleur, patates douces, et j’en passe !

boules d'or, rutabaga, panais, chouchou...

Voici pèle-mêle quelques idées pour savourer les trésors de l’hiver tout en faisant le plein d’antioxydants.Pour équilibrer un gratin de pommes de terre ou un plat de pâtes, voici quelques idées d’entrées 100% légumes, faciles à préparer.

Râpée de carottes et rutabaga à l’huile de noisettes

carottes multicolores

N’hésitez pas à essayer les variétés anciennes de carottes remises au goût du jour. Jaunes ou violacées, elles sont tout aussi savoureuses et juteuses, et donnent un maxi-effet. Assorties au  rutabaga, mi-chou mi-navet au petit goût de noisette qu’on va accentuer avec une vinaigrette légère à base de vinaigre de vin (ou balsamique blanc), huile de noisette, une cuillère à café de sirop d’agave ou de miel, sel et poivre.
Ne râpez pas trop finement pour garder du croquant !

Topinambours en carpaccio

Voilà quelques temps qu’ils me faisaient de l’œil, et j’ai enfin tenté, et adoptés malgré leur aspect peu amène. Avouez que ce n’est pas très beau !

Voici la bête !

Mais alors au goût, quelle  découverte ! On dirait de l’artichaut avec une texture plus douce mais tout de même croquante (à condition de ne pas le faire cuire trop longtemps ! 20 min dans l’eau bouillante salée après les avoir frottés).
Une fois cuits, il suffit de les peler puis couper en lamelles fines. Disposez dans un grand plat, arrosez un d’un filet de citron, d’huile d’olive, de sel, de poivre, et de noisettes concassées légèrement torréfiées. Régalez-vous. on peut ajouter des copeaux de parmesan taillés à l’économe.

Passons aux plats de résistance…

Légumes racines confits au sirop d’érable

Légumes racines au sirop d'érable

Pour accompagner un poulet rôti ou une côte de bœuf…
Ce jour-là j’avais utilisé des carottes jaunes, oranges, violacées et des panais, mais on peut tout à fait ajouter de la betterave, des navets longs, ronds ou boules d’or, des rutabagas…
Après avoir épluché et lavé les légumes, faîtes-les cuire 10 min. à la vapeur. Tranchez-les en lamelles de 3mm d’épaisseur dans le sens de la longueur. Disposez-les dans un plat préalablement badigeonné d’huile d’olive. Mélangez dans un bol 2 cuil. à s. de sauce soja, 4cuil. à soupe de sirop d’érable et 4 cuil. à s. d’huile d’olive. Battez à la fourchette jusqu’à obtenir un mélange homogène, poivrez. Arrosez généreusement vos légumes et enfournez à 210°C pendant 20 à 30 minutes. En milieu de cuisson, retournez-les et alternez les couches. Servez chaud.
Si vous avec moins de temps, vous pouvez poêler les légumes coupés en bâtonnets jusqu’à caramélisation de la marinade.

Pot-au-feu à la vanille

Je vous ai déjà parlé de mon penchant pour ce plat familial et complet à l’occasion de mes déboires avec la mayo, et bien testé ces jours-ci la même recette agrémentée de boules d’or et panais (encore eux !), et j’ai ajouté dans le bouillon une gousse de vanille fendue… Hum ! Rien que le parfum…

pot-au-feu à la vanille

A tomber !
Et pour l’accompagner, j’ai préparé une mayonnaise au wasabi. Il suffit alors de remplacer la moutarde par du wasabi. (On en trouve facilement maintenant dans n’importe quel supermarché, en tube).

L’avantage du pot-au-feu, c’est qu’on en fait toujours trop, et du coup, cela nous donne l’occasion d’accommoder les restes.

boulettes de pot-au-feu à la mimolette

Pour ma part, j’ai d’abord congelé une partie du bouillon (à réutiliser pour une soupe).
Puis, j’ai réservé une petite part de légumes et mixé tout le reste avec du bouillon pour une soupe délicieusement parfumée.

Enfin, avec le reste de légumes et de viande, j’ai préparé des boulettes. Il suffit alors d’effilocher la viande avec ses petits doigts, d’écraser les légumes à la fourchette, de mélanger le tout et de former des boulettes. Pour la petite touche du nord, j’ai ajouté de la mimolette râpée. Dorées à la poêle et servies avec une salade verte, elles ont fait l’unanimité.

Pour finir, un peu de lecture…
Organisé par saisons, cette compilation de Légumes oubliés d’hier et d’aujourd’hui, offre un panorama très complet des légumes remis au goût du jour grâce à des cultivateurs passionnés, pour la plupart bio. On y trouve une fiche descriptive de chaque légume et de ses variantes, et pour chacun d’entre eux, quatre ou cinq recettes.
Pratique, beau, instructif… Tout ce qu’on attend d’un bon livre de cuisine !

Ma bible du moment

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Variations autour des légumes d’hiver à 3 potes au feu.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :