Brochettes de joues de lotte au caramel de mangue (Elodie)

25 avril 2007 § Poster un commentaire

 

 

 

Non… je vous rassure, je n’ai pas joué aux Mikados toute la nuit. J’avais juste une envie de brochettes.  Avec des joues de lotte, et une sorte de caramel de mangue qui viendrait enrober la tendre chair de celle que l’on appelle « le diable de mer » tant elle est vilaine, la pauvre.

 

Des joues de lotte chez mon poissonnier, une mangue hors de prix: "Vous comprenez mademoiselle, c'est du transport par avion!". Gloups… Voilà que l'augmentation du prix du baril de pétrole plombe le panier de la ménagère que je suis. Re-gloups lorsque j'imagine ma petite mangue bien tranquille, calée dans les soutes de l'avion tandis que ce dernier émet sans vergogne des tas de méchants CO2. Ma bonne conscience écologique en prend un coup. Mais bon, comme je ne me vois pas me priver de produits exotiques ma gourmandise reprend rapidement le dessus.

 

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

 

400 g de joues de lotte

1 cas de miel

1 cas d’huile d’olive

50 g de sucre en poudre

1 mangue

1 cas de sésame

 

 

Comment faire?

 

Découpez la mangue en 2 autour du noyau central. Pressez l’une des moitiés avec vos mains dans un récipient et filtrez le jus. On s'en met partout, les mains collent, c'est dégoutant mais les presse-mangue, ça n'existe pas encore. Si vous avez une centrifugeuse, c'est le moment de lui faire prendre l'air!

Dans une casserole, faites fondre à feu moyen le miel et le sucre tout en remuant. Lorsque le sucre est quasi dissous, ajoutez le jus de mangue. Portez à ébullition, puis baissez à feu doux et faites mijoter une dizaine de minutes. Laissez refroidir.

Occupez-vous de l’autre moitié de la mangue. Quadrillez-là avec un couteau, retournez-là et détaillez-la en cubes.

Retirez la fine membrane des joues de lotte. Poêlez les morceaux  2 à 3 minutes de chaque côté dans l’huile d’olive.

Nappez les morceaux de lotte de caramel de mangue (réchauffez-le s’il a trop durci), vous pouvez les coupez en deux s’ils sont trop gros. Enrobez-les de graines de sésame préalablement grillées à sec. Sur des brochettes en bois cassées en 2, enfilez un morceau de lotte puis un de mangue etc…

Servez avec un riz basmati. Si, le temps de faire les brochettes, vos joues de lotte ont refroidi, pensez à allumer le grill de votre four avant. Vous pourrez faire rôtir vos brochettes une petite minute avant de les servir. Bon ap'!

 

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Moi aussi!!! (Elodie)

25 avril 2007 § Poster un commentaire

Ce soir je me lance… (Anissa)

25 avril 2007 § Poster un commentaire

Alors, ça y est, j'ai acheté de la lotte (des queues de lotte au rayon surgelé), j'ai trouvé une belle mangue  mûre à point. Et ce soir je me lance dans un tajine de poisson ! J'ai déjà testé le tajine de poissons et fruits de mer, et j'avais pris de la lotte justement car sa chair est assez ferme, elle ne s'effrite pas complètement pendant la cuisson. Et de la même façon qu'on fait caraméliser des pommes ou des coings avec un tagine d'agneau, je pense en faire autant avec les mangues. Je ne sais pas du tout ce que ça va donner, je vous donne le verdict demain !

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Attention, attention, résultat du scrutin! Vous avez élu…

22 avril 2007 § 1 commentaire

 

 

 

 

 

La lotte et la mangue!

 

 

 

 

 

 Lucie et Titov, 2 des voxélecteurs ont tranché en nommant à 2 reprises ce duo (Citizen aussi avait mentionné la lotte avec la noix de coco).

Il ne nous reste donc plus qu'à réfléchir, tester, rater, raler, couper, se couper, hâcher…  bref, à essayer de marier au mieux ces 2 ingrédients, chacune à notre manière: verdict dans la semaine.

Et merci encore pour votre participation (on ne vous remerciera jamais assez de nous avoir épargné salami&banane)!

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

QdJ: Quand j’étais petit(e)

3 avril 2007 § Poster un commentaire

Quel est le livre qui a le plus marqué votre petite enfance?
Suggéré par Marchand-de-sel.

Charlie et la chocolaterie… évidemment! J'ai dû le lire une dizaine de fois et rêvé des centaines des succulents chocolats de Willy Wonka.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de avril, 2007 à 3 potes au feu.